La Transcomminication Instrumentale EVP & TCI

Apprendre et Partager

 

 

Maryse_and_John
John et Maryse Locke 

 

   

 

  Hello ! Nous sommes Maryse et John LOCKE. 
 
Maryse est née en 1951 et est à moitié française, à moitié norvégienne. John est né en Angleterre et vit en France depuis 1976. Maryse est Expert-comptable, et dirigeait sa propre entreprise avant qu'elle ne prenne sa retraite anticipée. John est Ingénieur en Technologie, et est à la retraite également. Nous vivons au Sud de Paris, à la campagne, dans un petit village de 4 000 habitants. Nous sommes tous les deux dans la recherche en Transcommunication depuis l'an 2000.
  
C'est un livre anglais intitulé "L'Expérience de Scole" (il n'existe qu'en version anglaise, sous le titre de "The Scole Experiment"), écrit par Jane Salomon, qui a aiguisé notre intérêt pour la Transcommunication. Dans ce livre, Robin et Sandra FOY, qui vivent dans le village de Scole (Norfolk, Royaume Uni), relatent les phénomènes physiques extraordinaires qu'ils ont obtenus dans leur cercle spirite, "le Groupe de Scole". Ce livre fournit en détail quelques informations techniques sur la façon dont ils ont obtenu ces résultats, notamment les nombreuses photos paranormales, les apports et les phénomènes lumineux. La Société anglaise de Recherches Paranormales (S.P.R) dépêcha quelques Scientifiques qualifiés, de 1995 à 1998, afin de mener une enquête et valider ces faits, imposant leurs propres méthodes strictes et rigoureuses pour contrôler toutes les procédures durant les séances. Leurs conclusions furent que ces phénomènes physiques étaient authentiques. 
 
Quand nous avons commandé ce livre, c'était dans l'idée qu'il s'agissait d'une autre expérience dans le même genre que la  "Philadelphia experiment", où l'Armée américaine avait utilisé un champ magnétique, à des fins militaires, pour le voyage dans le temps et dans des dimensions parallèles. Nous nous trompions... mais le contenu de ce livre était tout aussi fascinant ! Thomas Edison, qui est pourtant décédé depuis le 18 octobre 1931, vint durant une séance, et transmit le plan d'un dispositif électronique ; il leur demanda de le fabriquer, en utilisant un substrat pur de Germanium ; cet appareil était un détecteur qui, lorsqu’il était branché à un magnétophone, permettait au Groupe de Scole d'entendre directement les voix des esprits, ainsi que les voix d'entités, dites Extra terrestres, venant d'une autre planète. Les photos paranormales qu'ils obtinrent, confirmèrent l'identité de ces visiteurs du monde invisible.
  
Après avoir pris connaissance de ce livre, John, étant Ingénieur, a confirmé que le Germanium pouvait être utilisé de cette façon, car le Germanium est un semi-conducteur qui a été utilisé dans les années 50 et 60, et est encore utilisé, pour la communication (radios, ordinateurs,...)".
  
Nous prîmes la décision, très rapidement, de prendre l'avion pour l'Angleterre afin de rencontrer Robin et Sandra FOY, chez eux, à Scole. Ils nous invitèrent à visiter leur salle de séances, dans le sous-sol de leur maison, où tous ces faits incroyables avaient eu lieu ; ils nous fournirent tous les renseignements que nous leur demandions. Ils sont devenus, depuis, de très bons amis. 
 
Après la visite à Scole, nous nous rendîmes à Houffalize (en Belgique) pour assister au "Congrès International de la Transcommunication", en septembre 2000. Plus de 600 personnes, de toutes nationalités, étaient venues du monde entier, pour assister à ce Congrès, incluant des Scientifiques de différents pays ( Physiciens, Chimistes, Biologistes, Psychologues et psychiatres,...), des Ingénieurs et Techniciens, etc... Huit traducteurs avaient été engagés pour couvrir la traduction de toutes les différentes langues représentées. Des images TCI- vidéo, des documents et le matériel, qui ont été présentés, étaient tellement époustouflants que tous les participants étaient totalement captivés. Notre sentiment était que tous ces gens étaient sérieux, sincères et passionnés, et que leurs résultats étaient authentiques.
  
Nous avons continué notre quête pour rencontrer d'autres chercheurs en Allemagne et en France, ce qui a renforcé notre opinion que cette recherche en Transcommunication était un sujet sérieux et réel, et que cela constituerait un défi à relever pour nous. Nous commençâmes alors nos propres recherches. Robin FOY nous avait prévenus que les équipements utilisés à Scole, et par d'autres groupes ne fonctionneraient pas forcément pour nous.
  
Nous avons tenu compte de ces conseils, et nous avons construit notre configuration à partir de zéro, sans utiliser ni télévision, ni radio (car ces derniers ont fait l'objet bien souvent de polémiques, et ont servi de prétexte pour rejeter d'un bloc les résultats). Ceci nous a conduit sur une direction différente, et nous avons commencé à avoir de bons résultats. De plus amples réajustements de ces équipements ont été apportés, et nous arrivons, maintenant, à obtenir de meilleurs résultats (Voir les images TCI dans les galeries). Cependant, nous avons encore beaucoup de recherches à faire, et dès que les résultats en seront encore améliorés, nous ne manquerons pas de les diffuser sur ce site web, afin de les partager avec tous. Nous utilisons un ordinateur, mais c'est seulement pour gérer les enregistrements vidéo effectués pendant les tests. Ceci nous permet de visionner en détail les images, une par une, et de classer les résultats en format numérique.
  
Entre-Temps, nous nous sommes rendus compte que nous avions besoin de travailler "main dans la main" avec les esprits, afin d'avancer dans notre recherche. Nous sommes arrivés à la conclusion que, pour progresser dans ce domaine particulier de la Recherche en Transcommunication, la Médiumnité à Transe était une nécessité, afin de recevoir l'aide directe et sans équivoque des esprits scientifiques. Avec leur coopération, l'identification des images TCI reçues serait aussi plus facile. Aussi, afin de développer notre médiumnité, nous avons dû partager notre temps entre séminaires pour le développement de la médiumnité en Angleterre, et entre nos recherches passionnées et notre entraînement chez nous. La distance, les investissements financiers, et tous les autres obstacles n'ont pas eu raison de notre enthousiasme.
  
La récompense n'est pas pécuniaire ! la récompense, c'est la réussite du défi que très peu de pionniers scientifiques ont accepté de prendre. Ils étaient plus nombreux à accepter la difficulté de ce défi, aux 18ème et 19ème siècles ; la communication avec les esprits avait alors connu une véritable flambée dans le monde entier. Par exemple, à Lyon, en France, on dénombrait plus de 10 000 personnes à être impliquées dans la recherche pour communiquer avec le monde invisible. Avec l'horreur de la première et seconde guerre mondiale, le nombre de ces courageux pionniers a diminué.
  
Cela fait quatre ans que nous avons commencé cette aventure scientifique. Nous nous sentons, nous aussi, comme des pionniers dont l'expérience permettra aux générations futures de repasser le flambeau. Nous allons faire de notre mieux pour transmettre tout ce que nous savons. Seuls ceux qui ont accepté de "faire le plongeon", et de s'impliquer eux-mêmes, peuvent comprendre à quel point cette recherche est captivante. Nous ne gaspillerons pas notre temps et notre énergie à essayer de convaincre les sceptiques que le monde invisible existe. Ce monde de l'au-delà est comme un immense continent qui ne demande qu'à être découvert. Pour les chercheurs humbles et sincères, et les débutants qui ont besoin d'aide, nous sommes là afin de leur prêter assistance, et travailler avec eux.
  
Nous espérons que ce site pourra apporter quelques réponses à vos questions.
  
Avec vous, de tout cœur.
  
Maryse et John LOCKE